e-torpedo le webzine sans barbeles



Alternative crédible

Catégorie société
Il y a (2) contribution(s).

(JPEG) On peut se poser des questions sur l’état de maturité de nos sociétés occidentales, et si cela vaut encore de prétendre à diriger le monde.

Certes, pendant trois siècles en gros, on a pu parler d’état d’avancement eu égard à la technologie, mais on peut tout aussi bien parler d’inconscience ou d’aveuglement, qui menèrent et mènent encore à une autodestruction collective, et, en cela, la sagesse des peuples premiers est bien supérieure au pragmatisme gestionnaire qui a supplanté l’idéal humaniste en Occident ; car en fait les mentalités ne suivent pas le progrès technologique ou alors, très en retard, et elles soulignent globalement les limites de l’adaptation des hommes à leur propre génie inventif.

C’est d’autant plus vrai que le progrès technologique est accaparé par des profiteurs et sert un ordre social injuste.

Hormis ceux qui en sont exclus (de plus en plus nombreux) les citoyens des pays occidentaux sont bercés par un confort matériel qui passe pour un attribut de civilisation ; mais ils deviennent plus que jamais dépendants de gens qui sont de véritables barbares en esprit, dont les intérêts vont souvent à l’encontre des droits fondamentaux de l’Homme et même des grands équilibres naturels.

Je ne veux prétendre ici à relayer la pensée de Karl Marx ou Nicolas Hulot, mais quand même, il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour s’en rendre compte !

Ces gens forment une nouvelle aristocratie, si stupide qu’elle est incapable de perpétuer sa domination ; elle vit au jour le jour : tout ce qui est bon à prendre sera pris, et pour le reste, on verra demain !

Dans son égoïsme, elle est tout bonnement en train de scier la branche à laquelle est suspendue l’humanité : après moi, le déluge, merci pour les enfants !

Au détriment de la sagesse, cette aristocratie qui repose essentiellement sur des valeurs fiduciaires (dans tous les sens de ces termes) est presque arrivée à rendre complice de sa folie, les peuples : des troupeaux d’oies se mettant le fil à la patte, résignées à l’hédonisme des marchands.

Cependant la pathologie sociale est réversible, je vois de plus en plus de signes, encourageants, qui incitent à pronostiquer la fin du « Grand Sommeil » : les oies redeviendront peut-être celles du Capitole...

Alors malheur aux barbares, la défaite ultime ne sera pas et nous sauverons la Cité, pour le plus grand profit du monde, bien entendu ! :o)))

Moi, personnellement, c’est pour cela que je me bats et que j’espère. Je n’ai aucune ambition autre que de participer au réveil des consciences pour transformer la société. Je ne suis pas du genre à me décourager facilement, mais je suis bien encouragé par ce que je constate quotidiennement, ces derniers temps, et qui est général dans le monde entier.

Des millions d’êtres humains ont envie de dire « basta ! »

à l’ordre économique mondial, tel qu’il est voulu par les idolâtres du marché et leurs affidés : chiens de guerre et autres mercenaires qui ne pourront pas tuer tout le monde, ils seront à court de munitions avant !

Le libéralisme économique a déjà perdu la partie : c’est le nœud gordien qu’il faudra trancher pour en finir résolument avec l’impérialisme des ploutocrates.

Des alternatives crédibles, qui ne visent pas simplement à atténuer la dure loi des marchés, sont formulées ; reste à donner les moyens de la pratique à ceux qui les proposent.

Alors les plaideurs du « faire avec les réalités », qui manquent singulièrement de courage politique s’ils ont des ambitions de pouvoir, qu’ils en prennent de la graine ! Ce n’est pas faire l’inventaire de l’existant, mais vérifier les possibilités ! Les réalités, on les fait, et quand on ne veut pas prendre cette responsabilité, on n’essaye pas de s’enrichir avec !

En France, grosso modo, cela fait trente ans qu’on parle de réforme pour mieux rogner la couverture sociale, et on a habitué les français à rester sur la défensive pour sauver ce qui peut l’être, sans s’intéresser vraiment à la justice sociale : il y a des principes moraux qui valent plus que des chiffres, je regrette de le rappeler ; après il y a des « grands » experts qui viennent s’étonner de notre frilosité et gloser sur les blocages internes de notre société ! ...

Vous me direz qu’en France, on a plutôt des « spécialistes » de la dispersion des ressources ou de redéploiement des moyens dans les grandes écoles et/ou partis politiques ! Pour ce qui est de la prospective, Tintin ! mieux vaut aller s’instruire ailleurs ... Mais il est temps d’en finir !

Une autre société est possible, on doit cela à nos enfants ; parce qu’à force de désespérer les gens, vous voyez bien où cela nous mène, (ne pas se limiter à l’Hexagone)...

Si certains ont échoué, d’autres peuvent relever le défi, il n’est jamais trop tard et tant qu’on est en vie, tout est possible, comme de gagner malgré des rapports de force extrêmement défavorables.

-  Quelle folie de penser qu’un système de valeurs, quel qu’il soit, puisse durablement pétrifier la raison et étouffer les aspirations des peuple au bonheur.

-  Quelle folie de croire qu’un système de valeurs puisse gommer les différences culturelles, jusqu’à devenir une référence unique et universelle !

-  Quelle folie enfin de croire que le bonheur réside dans la seule satisfaction des besoins matériels !

J’ai l’occasion de me frotter, tous les jours, aux fameuses et dures lois de la réalité qu’évoquent certains « grands esprits » pour nous mettre à la diète, et j’ai l’occasion aussi de discuter avec des gens de toute condition, dans la rue ou ailleurs, sans me prendre la tête.

Croyez-moi, il se prépare du changement pour 2007 et cela ne ressemblera pas au gâchis de 2002 (que seuls n’ont pas vu venir ceux qui ne voulaient pas voir...) ; parce que cette fois-ci, les esprits de la masse silencieuse sont prêts à partir à la découverte plus qu’à ruer dans les brancards.

Les citoyens français, qu’ils inclinent pour la Gauche ou la Droite, qu’ils aient 16 ans ou 85 ans (fourchette d’âge de mon « sondage ») ils ont perdu confiance dans leurs dirigeants (avec la pantomime qu’on voit en ce moment, honnêtement il y a de quoi dégoûter les plus objectifs !) ils ont envie d’entendre autre chose que les professions de foi électoralistes des vieux briscards de la rhétorique, ils ont envie de marquer autrement l’histoire sociale du pays plutôt que de choisir le moins pire, dans une alternance critique, et ils en ont marre de la politique spectacle qui occulte les pires agissements !

Ceci conforte mes convictions qu’il y a de la place à occuper dans le champ politique, pour ceux qui veulent innover, dans tous les domaines de la vie publique, et qui ont le courage de leurs idées ; mieux ! les gens n’attendent que cela, et ils espèrent du concret.

Si les tenants d’un monde plus juste et pacifié, arrivent à les persuader que des transformations radicales sont possibles et vite, alors une partie très importante de la population est prête à embrayer et suivre le mouvement, notamment dans cette jeunesse qui a compris qu’il n’y avait pas à tortiller pour obtenir ses droits, mais aussi des beaucoup plus vieux.

Pour les altermondialistes (mouvance prise au sens le plus large), je le dis et ce, malgré l’affectation d’ignorance des « toutous-médias », le moment n’a jamais été si propice pour transformer l’essai : il suffit de se laisser porter par la vague, même pas la peine de se prendre les pieds dans le tapis ! « Ils » (la Nomenklatura du Pouvoir) ne vont quand même pas oser commanditer un nouvel assassinat politique : du genre un camion en travers de la route... Parce que de toute manière, cela ne va changer grand chose, je crois.



Publié le 7 juin 2006  par Jean Jacques Rey


envoyer
imprimer
sommaire
Forum de l'article
retour haut de page


Si vous appréciez le e-torpedo.net
participez à son indépendance, faites un don.

Contrat Creative Commonsdri.hebergement
Réalisation et conception Zala . Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP sous license GNU/GPL.
© 2005 e-torpedo.net les articles sont à votre disposition,veillez à mentionner, l'auteur et le site emetteur
ACCUEILPLAN DU SITEContact Syndiquez le contenu de ce site Admin