Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
La fin sordide et mystérieuse
de Jean Seberg

25 octobre 2006

par Jimbo

(JPEG) Le 8 septembre 1979 on retrouve à l’arrière d’une Renault 5 blanche sous un plaid, le corps sans vie de la comédienne Jean Seberg, disparue depuis plusieurs jours de son domicile parisien l’actrice qui semblait dépressive et malade s’est apparemment suicidée aux barbituriques et à l’alcool (plus de 8 gr dans son sang révèleront les analyses), cependant de nombreux doutes autour de ce suicide peuvent permettre de penser que toute la lumière n’a pas été faite sur cette tragédie.

Découverte par le metteur en scène Otto Preminger qui cherchait une inconnue pour le rôle principal de Jeanne d’arc, le film sera un échec et c’est avec le mythique A bout de souffle de jean -Luc Godard que Seberg sera immortalisée à jamais, en incarnant le personnage de la petite marchande de journaux américaine.

Elle entre dans la légende cinématographique. Pourtant déjà à cette époque, elle semble ne s’intéresser que modérément à sa carrière, préférant les engagements sociaux et politiques.

Sa vie sentimentale semble être un échec. Son mariage avec le dandy François Moreuil tourne court.

Elle rencontre bientôt un homme d’un tout autre calibre en la personne de Romain Gary célèbre écrivain international. Ils vivent ensemble une belle histoire d’amour et après la naissance de leur premier enfant Diego ils se marient le 16 octobre 1963.

Tout en continuant à tourner des films inégaux, jean Seberg intensifie ses actions et ses engagements notamment en faveur des Black panthers.

Elle soutient également la cause des Indiens d’Amérique victimes, selon elle, d’un pays qui s’enfonce dans le capitalisme en oubliant ses racines.

Mise à l’index par l’industrie du cinéma, c’est bientôt le F.B.I qui décide de surveiller de très près la jeune militante.

Filatures,intimidations,écoutes téléphoniques, rien ne lui est épargné.

Le comble semble atteint lorsque, enceinte de son second enfant, la rumeur prétend que le bébé est le fruit de ses amours avec un leader des "Black panthers".

Cette fois Jean Seberg craque. Déstabilisée, elle tombe gravement malade et accouche d’un bébé prématuré, une petite fille qui ne survit que quelques heures.

Scandalisée, Jean Seberg, décide de porter son enfant en terre dans un cercueil de verre transparent pour que les photographes puissent voir la couleur blanche de la peau de son enfant.

Après cette tragédie,les choses ne seront plus les mêmes pour l’actrice qui sombre dans une grave dépression. Ses amis s’éloignent et même ceux qu’elles a soutenus ne la suivent plus, on la juge encombrante, gênante. Son couple ne survit pas et malgré les liens forts qui l’unissent a Romain Gary,le couple divorce.

Elle se console auprès du réalisateur Dennis Berry fils du comédien Jack Berry qui dut quitter les Etats -unis victime du maccarthysme et se réfugia en France pour continuer une carrière sans grand intérêt.

Bientôt une nouvelle rumeur se répand à nouveau.

On murmure que jean Seberg sympathisante des officiels algériens du F.L.N a une liaison avec Aziz Bouteflika actuel président algérien alors premier ministre.

Le gouvernement algérien décide alors de prendre ses distances avec l’actrice et elle est interdite de séjour en Algérie.

Si cette rumeur n’a jamais pu être confirmée, une chose est sûre, Jean Seberg quitte Dennis Berry pour s’installer en compagnie d’un individu plutôt louche Ahmed Asni, que la police française soupçonne de trafic international de stupéfiants.

L’homme est violent, intolérant et bat Jean à de nombreuses reprises. De plus, il décide de diriger la carrière et les choix de la comédienne qui vit un cauchemar auprès de cet homme qui l’exploite et la vole.

le 29 Août, elle téléphone à ses proches. Paniquée, elle raconte qu’elle est en danger et qu’elle est malgré elle mêlée à un trafic international de drogue. Personne ne la prend au sérieux et on pense ( à tort) qu’elle délire.

Pourtant, c’est le lendemain qu’elle disparaît de son domicile du 125 rue de Longchamp.

Son corps sera retrouvé onze jours plus tard. Ahmed Asni ayant signalé à la police qu’elle était partie nue sous son manteau une bouteille d’eau à la main.

Alors cette menace était-elle réelle ?

on est en droit de le penser.

Pour Romain Gary qui a bien connu la jeune femme et a conservé avec elle jusqu’à la fin de sa vie des liens étroits,la vérité est ailleurs.

Pour l’ancien mari de jean , cette mort n’est pas un suicide, il accuse clairement le F.B.I d’avoir éliminé Jean Seberg supposée être un important support financier des Black panthers.

25 ans après le mystère de cette tragique disparition reste entier et de nombreux doutes subsistent autour de l’enquête et de ses conclusions hâtives.

Triste fin pour une jeune femme qui avait choisi de vivre dans la vie réelle plutôt qu’au cinéma des choses intenses et fortes et qui aura payé de sa vie ses convictions et ses choix.

Jimbo