Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
Elections Présidentielles 2007 : J-16 : préliminaire à toute métaphysique présidentielle

6 avril 2007

par Jean-Laurent Poli

(JPEG) Le dérèglement climatique est une urgence parce que "la santé est un pré-requis à toute économie" confiait ce matin un chercheur du Giec qui a participé à la remise d’un rapport édifiant sur l’effet de serre.

Il convient de méditer cette phrase lâchée sans cynisme mais qui résume une préoccupation dont il faudra bien se saisir sans tarder au lieu de faire des litanies, des prosopopées, des effets de manche des baise-main à Madame Chirac.

Quel que soit le candidat élu, s’il ne manifeste pas un peu d’attention à cette question essentielle, s’il ne répond de la manière la plus énergique à cette question, le gaz carbonique aura raison tant de la recherche du profit à tout prix que du Grand Soir de la révolution.

C’est la question numéro un qui n’attend pas et qu’il convient désormais de mentionner en tête de liste, numéro un, dans l’ordre "juste", sur les inventaires à la Prévert (ou les listes de commissions) qui deviennent les programmes de nos apprentis présidents.

Tête de liste avant la réforme de l’Ena, des plans Marshall pour les familles, des smic à 1500 brut ou net, de l’abolition des trente cinq heures, des drapeaux français dans les cuisines...

Il faudra s’en préoccuper avec Hulot ou sans lui, avec les Verts (qui ont passé trop de temps à l’oublier) ou sans eux.

C’est une question qui nous intime le consensus, qui interdit toute indécision. C’est une question de vie ou de mort. Ne pas y répondre sera un indicateur.

Nos sociétés sont-elles mues par l’instinct de mort, définitivement inconscientes et sucidaires ou porteuses d’un espoir, celui d’échapper à toutes les asphyxies ?

Source : FrancemoinsJ

Jean-Laurent Poli