Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
le "ruby" la ministre, le résistant communiste

19 septembre 2007

par Jean-Laurent Poli

(JPEG) Les joueurs de l’équipe de France ont lu la lettre de Guy Môquet au stade de France parce que ça correspond aux valeurs de l’UMP les valeurs du "ruby".

Y a de quoi fumer la môquette non ?

Réjouissons-nous . Le sport porte en lui les valeurs de résistance, c’est bien connu. Tout le monde résiste aujourd’hui.

C’est le mot le plus galvaudé qu’il soit .

Résister ...un terme en voie de boboïsation...grave !

On résiste au pack australien, à l’envie de se bourrer de sucreries, mais pas aux poussières de l’actualité...là on en redemande...du bof du bof du beauf...Sarko lit une lettre de Guy Môquet ...

Est-ce pour autant qu’il résiste ?

A quoi résiste-t-il ?

A l’envie de partir en bateau sur un Yacht ou de faire rentrer Mélenchon au gouvernement ?

Jospin a longtemps résisté avant de s’appuyer Royale mais là il ne résiste plus...C’est la ROYHALLALI !

Le service public ne résiste pas au plaisir de virer Schneiderman une des émissions les plus intelligentes de ces dix dernières années. Morandini ne résiste pas au plaisir de décrypter la télé à sa place...On résiste, on ne résiste pas...

Sur les 700 bouquins de la rentrée littéraire, les chroniqueurs ne résistent pas aux truismes de Marie Darieussecq et à la passion mittérandienne( bientôt chroniqueuse la fille de...chez Ruquier) pour la congélation des nourrissons.

C’est vrai qu’il faut résister de toute urgence à la mode pour l’infanticide ...Que de bébés morts cette année, que de pub pour pour la congélation. Tom is dead et la résistance ne se sent plus très bien...

-  Comment résister à la torpeur qui s’empare de nous quand on nous parle de la croissance ?

Les Thénardier du ps, Sarko, Bayrouflaquettes...tout cela n’est pas prometteur de lendemains qui chantent. Cette rentrée se fait sous les auspices de la résistance chic.

A quoi bon résister si c’est résister pour résister...

C’est l’héritage de 68 ça, même Sarko il se veut le premier résistant de France !

-  Guy Môquet

La dernière lettre de Guy Môquet

La plus célèbre est celle qu’il écrit la veille de sa mort « Ma petite maman chérie, mon tout petit frère adoré, mon petit papa aimé,

Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c’est d’être courageuse. Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j’aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c’est que ma mort serve à quelque chose. Je n’ai pas eu le temps d’embrasser Jean. J’ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas ! J’espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Serge, qui je l’escompte sera fier de les porter un jour. A toi petit papa, si je t’ai fait ainsi qu’à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j’ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m’as tracée.

Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j’aime beaucoup. Qu’il étudie bien pour être plus tard un homme.

17 ans 1/2, ma vie a été courte, je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michels. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c’est d’être courageuse et de surmonter ta peine.

Je ne peux en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, en vous embrassant de tout mon cœur d’enfant. Courage !

Votre Guy qui vous aime

Guy »

Jean-Laurent Poli

P.S. Amen