Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
Les geôles de la République

4 février 2009

par catherine

(JPEG) Slam en direction des surveillants de toutes les prisons de France en mémoire de Samir 24 ans, Fakraddine 30 ans, Eric 25 ans, Salim 21 ans, Julien 16 ans, Jérémy 19 ans et tous les anonymes qui meurent ou qui souffrent dans les geôles de la république...

Monsieur le surveillant je vous fais cette lettre que vous lirez peut être, si vous avez le temps...

Tu rêvais d’un boulot De la sécurité d’emploi De femme et de minots T’avais pas d’autre choix On t’a filé des clés Un costard bleu marine Des consignes à varier Et une cagoule en prime Pour maintenir des hommes Au fond du désespoir Broyer les droits de l’homme Dans des prisons mouroirs Moi j’y peux vraiment rien Mais ces images me hantent

Où on te fait bosser C’est tout l’enfer de Dante.

Est ce que traîner un homme A dix dans un couloir Pour une fouille à corps Le jeter au mitard Ou bien le tabasser Pour pas qu’il se rebelle Coups de poing et de pieds pour lui briser les ailes Et puis l’abandonner A ses terreurs d’enfant

Est ce que le torturer va te rendre plus grand ?

Tes chefs veulent t’obliger A maintenir la hache Au d’ssus des condamnés Tous les bourreaux sont lâches Mais toi t’es v’nu bosser Ne rentre pas dans la danse Toi t’es pas obligé De leur tenir le manche Parce que le vrai salut Pourrait venir de toi Si t’opposes un refus Si tu fais d’autres choix Devoir, pour agir vite De désobéissance

Laisse donc ton libre arbitre Libérer ta conscience.

Catherine maman de deux fils détenus et présidente de l’ARPPI (Association pour le Respect des Proches de Personnes Incarcérées)

catherine