Retour au format normal


e-torpedo-le webzine sans barbelés
La loi DADVSI : La sale Loi

19 décembre 2005

par Serge Rivron

(JPEG)

Elle sera vraisemblablement votée, la sale loi, et même pas en catimini, malgré un choix de dates d’examen au Parlement qui voudrait le faire croire : les lobbies scélérats, les grosses firmes, les juristes marrons, les défenseurs du riche et du mercanti n’ont aucun besoin de se cacher pour accomplir leur forfait.

-  La loi DADVSI (que cet anagramme imprononçable lui va bien, qui s’expulse comme un crachat !) sera votée parce qu’il est dans le sens de l’histoire monstrueuse que nous laissons écrire de formater l’Esprit, de l’empêcher de respirer, de l’interdire et d’en commercialiser toujours plus cher des succédanés toujours plus délavés.

-  La loi DADVSI sera votée parce que les quelques parlementaires qui auront à se prononcer ont été encore mieux formatés que nous, et qu’ils ont une revanche à prendre sur un référendum qui les a frustrés de leur capacité de nuisance.

-  La loi DADVSI sera votée parce que nos milliers de signatures n’ont aucun poids, parce que les millions d’internautes libre-échangistes que nous sommes font se tordre de rire et saliver d’avance la petite centaine d’escrocs qui œuvre avec patience depuis cinq ans, qui arme les missions de toutes les commissions spéciales, de tous les faiseurs de juridiction, de tous les tartineurs de protection des mineurs et du droit sacré de la culture à vendre.

-  La loi DADVSI sera votée parce que nous sommes dans leurs pattes, déjà accrocs, prêts à consommer.

-  La loi DADVSI sera votée parce qu’ils l’ont dictée depuis le ventre de leurs immeubles surveillés, renseignés, vitrifiés, badgés, climatisés, où le profit qu’ils font se mesure aux nombres d’ascenceurs programmables et de portes vitrées à reconnaissance digitale ou vocale qui s’ouvrent sur des aquariums à majors de toutes les promos qui comptent, MBA, ESSEC, HEC, HARVARD, ..., des serviteurs zélés de la machine à gagner gros, plus, toujours plus, et surtout ne rien laisser se perdre.

-  La loi DADVSI sera votée parce qu’elle leur va si bien au teint, elle est sale, elle pue la mort du sens, de l’échange, de la gratuité, de l’invention, de la curiosité, de la création et de la liberté.

-  La loi DADVSI sera votée, et il nous restera à les foutre dehors.

Serge Rivron